dimanche 28 juin 2020

Crapiauds (pancakes salés au fromage et lardons)

Photo Aline Princet
Tirée du livre "Apéritifs dînatoires avec Thermomix" chez Larousse

Les crapiauds, c'était une institution chez moi petite. Ma mère en préparait toujours pour les pique nique et surtout ceux des sorties scolaires. Elle en faisait beaucoup pour que je puisse les partager avec les "popains" et ils avaient toujours un grand succès ! C'est toujours un peu le cas d'ailleurs quand j'en fais !
Mes frères et moi en gardons le souvenir et on l'a transmis à la jeune génération de la famille. 
C'est parfait en pique nique, ça se mange facilement avec les doigts en cours de balade ou ça marche très bien dans les apéritifs dînatoires en plus petit format. 
L'utilisation de fromage fondu rappellera à beaucoup les fameux "cheese naans" des restaurants indiens avec le fromage fondant dans un petit pain chaud... je dis ça, je dis rien ... ;-) 

Mais vous pouvez aussi imaginer les préparer pour accompagner une soupe l'hiver ou une belle salade, pour compléter un repas léger. 
Bref, une recette facile et rapide qui devrait plaire à tous ! 

Vous retrouverez la recette à réaliser avec le Thermomix si vous en avez un dans mon livre "apéritifs dînatoires avec Thermomix" paru l'an dernier chez Larousse Cuisine. La photo de l'article, par Aline Princet, est d'ailleurs tirée du livre. 


Allez hop ! la recette ! 


Crapiauds (crêpes épaisses salées à la vache qui rit et lardons)

Préparation 15 min
Cuisson 25 min

Pour environ 25-30 crapiauds

4 œufs (blancs et jaunes séparés)
240 g de farine
25 cl de lait
Sel, poivre, muscade
6 fromages vache qui rit
80 g de petits lardons 
Huile pour la cuisson


Faites cuire les petits lardons à la poêle sans matière grasse et faites égoutter sur un papier absorbant. 
Placer les blancs d’œuf dans un saladier et fouettez les en neige. 
Mettre dans un saladier la farine, les jaunes d'oeufs, sel, poivre et muscade et commencer à fouetter en ajoutant le lait petit à petit pour obtenir la consistance d'une pâte à crêpes épaisse.  
Incorporer délicatement les blancs à la spatule.  
Découper les vache qui rit en morceaux. 
Ajouter les fromages coupés en morceaux et les petits lardons et mélanger délicatement.
Faire chauffer une poêle à crêpes avec un peu d’huile. Verser une louche de pâte pour obtenir une crêpe de la taille d’un pancake. Procéder de même pour 3 autres crapiauds. Faire cuire jusqu'à ce que le dessous soit légèrement doré, retourner avec une spatule et faire dorer l’autre face.
Conserver au chaud sur une assiette recouverte d’un couvercle.


On peut varier la garniture avec des petits dés de fromage à votre goût, du jambon plutôt que des lardons, etc …

vendredi 19 juin 2020

Dolmas ou feuilles de vigne farcies au riz et aux herbes

Un séjour en Provence juste à la bonne saison m'a donné envie de préparer des feuilles de vigne farcies (dolmas ou dolmades) avec les feuilles toutes tendres de la vigne du jardin de mes parents.
Les feuilles de vigne farcies, cela fait partie des petits mets orientaux que j'aime tant.
Les feuilles sont farcies de riz et herbes pour cette version végétarienne plutôt grecque ou turque. Mais il existe de nombreuses recettes, parfois avec de la viande comme en Arménie ou au Liban.
La recette ne présente aucune difficulté technique, elle demande juste un peu de temps pour rouler chaque dolma, puis une cuisson assez longue mais sans surveillance particulière.

Pour l'occasion, j'ai donc utilisé des feuilles fraîches toutes neuves et encore tendre cueillies sur la vigne (évidement non traitée) du jardin de mes parents. Je les ai simplement blanchies 5 minutes à l'eau bouillante. Mais cela n'est pas forcément évident pour tout le monde d'en avoir des fraîches ! Et bien vous pouvez quand même réaliser cette recette en vous procurant des feuilles de vigne en conserve à la saumure. Il suffira des les rincer soigneusement pour retirer l'excès de sel avant de les rouler. On trouve ces feuilles en bocaux  ou sous vide dans les épiceries orientales.
Pour la farce, on utilise du riz cru et des herbes qui vont cuire doucement dans un bouillon à l'huile d'olive et au citron.

Vous pourrez conserver les dolmas au frais quelques jours dans un récipient hermétique.
J'aurais bien testé aussi une version en bocal où la cuisson aurait aussi servi d’appertisation mais je n'ai pas eu le courage d'en faire plus pour essayer, ça sera pour l'an prochain !


Pour environ 50 pièces

50 feuilles de vigne fraîches ou un bocal de feuilles en saumure
200 g de riz rond cru
2 gros oignons
1/2 bouquet d'aneth frais
10 feuilles de menthe
1 peu de persil si vous souhaitez
50 g de pignon de pin (facultatif)
50 g de raisins secs (facultatif)
15 cl d'huile d'olive
1 citron
sel et poivre

Si vous utilisez des feuilles de vigne fraîches gardez leur tige pour la cuisson et après les avoir rincées, blanchissez-les 5 minutes dans une grande marmite d'eau salée, égouttez-les et rafraîchissez-les sous l'eau froide et égouttez.
Si vous utilisez des feuilles en saumure, rincez-les soigneusement pour retirer l'excès de sel.
Pelez et hachez moyennement les oignons au robot ou à la main.
Ciselez les herbes au couteau.
Dans un saladier, mélangez l'oignon, les herbes ciselées finement, le riz cru, salez, poivrez et ajoutez 5 cl d'huile. Mélangez.
Étalez une feuille de vigne sur la planche, côté nervuré vers vous. Coupez la tige qui dépasse (mais pas avant, cela aide à les manipuler plus facilement).
Disposez une cuillère à café bien pleine de farce à peu près au centre. Repliez la base de la feuille sur la farce, puis les côtés pour former une sorte de bande que vous roulerez pour former un petit rouleau.
Procédez de même avec toutes les autres feuilles. Il ne faut pas que les feuilles soient trop remplies ni trop serrées car le riz va gonfler à la cuisson.
Dans une sauteuse, disposer les rouleaux les uns a côté des autres, bien serrés, sur une seule couche si possible ou deux au maximum (adaptez votre contenant à la quantité de dolmas pour que ça soit le cas).
Versez le reste de l'huile d'olive, le jus du citron, du sel et du poivre et ajoutez de l'eau jusqu'à peine à la hauteur des rouleaux.
Mettre à cuire sur feu doux, en couvrant la surface des rouleaux avec une assiette et éventuellement un poids, pour qu'ils soient toujours bien recouverts de bouillon.
Faites cuire environ 45 minutes à feu tout doux, jusqu'à ce que la quasi totalité du jus soit absorbée.
Laissez refroidir dans la sauteuse avant de pouvoir manipuler les dolmas sans les casser.
Disposez-les dans un plat et arrosez avec le reste de jus de cuisson.

Dégustez froids ou à température ambiante avec des quartiers de citron à l'apéritif, en entrée ou pour un mezzé avec toute une variété d'autres petits plats orientaux comme du houmous, du taboulé vert libanais, du caviar d'aubergine, des pains plats...







lundi 11 mai 2020

Semoule au lait à la fleur d'oranger et au miel

Aujourd'hui je vous propose un petit dessert tout simple, aux doux parfums de l'enfance, une semoule au lait !
Si simple, si rapide à faire. On oublie trop souvent que ces petits desserts sont bien meilleurs fait maison qu'achetés en petits pots au supermarché ... Sans parler d'un côté zéro déchets qui n'est pas négligeable non plus !

Gardons les  bonnes habitudes que nous avons prises ces dernières semaines pour nous régaler de petits plats maison !

Pour parfumer ces petites semoules au lait, j'ai utilisé un peu de fleur d'oranger et une cuillère à soupe de miel. Ces deux ingrédients lui donnent un goût très doux aux inspirations orientales.
Si j'ai un conseil à vous donner, c'est d'essayer d'aller faire un tour dans une épicerie orientale pour trouver de la vraie eau de fleur d'oranger. En effet, celle que l'on trouve communément en supermarché est de l'eau AROMATISEE à la fleur d'oranger, donc avec des arômes artificiels, et ça change tout ! Alors vérifiez bien les étiquettes pour en trouver de la 100% naturelle. D'ailleurs dans ces épiceries, vous trouverez aussi facilement la semoule fine qu'il faut pour ces petites crèmes.

Allez hop ! la recette !

Pour 4 à 5 petits pots (type pots de yaourt en verre)

50 cl de lait
40 g de semoule fine de blé
1 c. à soupe de miel
1 c. à soupe de fleur d'oranger

Dans une casserole, placez le lait et versez la semoule en fouettant pour bien la mélanger.
Placez sur le feu et faites épaissir pendant environ 5 min, sans cesser de fouetter.
Une fois épaissie, ajoutez le miel et la fleur d'oranger, fouettez encore puis répartissez dans des petits pots.
Laissez refroidir, couvrez les pots et placez-les au frais. La crème va épaissir un peu en refroidissant? On peut aussi déguster encore tiède.

jeudi 5 mars 2020

Conchiglioni farcis aux blettes et soja

Aujourd'hui, je vous propose une recette de pâtes farcies qui a eu beaucoup de succès quand je l'ai partagée sur Instagram et je pense que vous serez contents de retrouver la recette complète ici.

J'adore les pâtes d'une manière générale et les pâtes au four (pasta al forno comme disent les italiens) en particulier. Rien de plus appétissant qu'un beau plat de lasagnes ou de canneloni qui arrive sur la table familiale non ?

Aujourd'hui, le plat que je vous présente est le fruit d'une opération vide placard et frigo, et le résultat m'a donné un beau plat généreux pour 2 personnes.

J'avais à disposition un fond de sachet de conchiglioni, ces gros escargots à farcir, environ une vingtaine.
 Ainsi qu'un fond de sachet de PST (Protéines de Soja Texturées), un nom barbare pour un produit intéressant pour les végétariens. Des sortes de petits grains de soja soufflés que l'on réhydrate avant de s'en servir exactement comme de la viande hachée par ex. La texture est bluffante, et cela prendra le goût de ce avec quoi vous le préparerez. Pour une version non végétarienne, remplacez-les par un beau blanc de poulet haché de 200 g environ ou 1 steak haché de boeuf.

J'avais aussi bien sûr une boite de tomates concassées (basique absolu, puisque évidement, je n'utilise pas de tomates en cette saison !), quelques aromates comme ail et oignon, une carotte et du céleri.
Avec cette base oignon, carotte, céleri, on a LA base des sauces italiennes, c'est ce que l'on appelle le "soffrito", que l'on fait revenir dans l'huile avant d'ajouter le reste des ingrédients de la sauce.

Et enfin j'avais une jolie toute petite botte de blettes. J'adore les blettes mais vous pourrez les remplacer ici par des épinards par exemple, sans problème.

Allez hop ! la recette !

Pour 2 gourmands

20 coquillages à farcir
50 g de PST "fines"
1 c. à café de bouillon de légumes 
1 gousse d'ail
1 oignon
1 carotte
1 branche de céleri
1 boite de concassée de tomates
2 feuilles de laurier
1 c. à café de thym ou d'origan
250 g de blettes
3 c. à soupe d'huile d'olive
sel, poivre
40 g de parmesan râpé

Faites bouillir un peu d'eau. Placez les PST dans un bol avec le bouillon et arrosez d'eau bouillante. Laissez reposer pour qu'elles gonflent.
En même temps, faites bouillir une casserole d'eau et faites cuire les pâtes très al dente. Égouttez-les, refroidissez-les sous l'eau froide pour qu'elles ne collent pas entre elles.
Hachez au robot la carotte, la branche de céleri, l'ail, l'oignon en un hachis grossier. (au robot, ça prend moins de temps qu'à la main !)
Faites revenir ce hachis dans une poêle avec 2 cuil d'huile d'olive pendant 5 minutes. Réservez la moitié du soffrito dans un petit bol.
Rajoutez la boite de tomate, un peu d'eau (je rince la boite de tomate avec la moitié d'eau et je verse dans la poêle), le laurier, le thym, salez, poivrez et laissez mijoter en remuant de temps en temps. 
Pendant ce temps, préparez les blettes en séparant les côtes des feuilles. Coupez les côtes en tout petits dés et émincez les feuilles grossièrement.
Mettez le soffrito réservé dans une poêle, ajoutez un peu d'huile, les dés de côtes de blette et les PST égouttées (ou la viande hachée ), salez, poivrez et faites revenir 5 bonnes minutes en remuant. Ajoutez les verts de blettes, goûtez pour rectifier l'assaisonnement et laissez encore cuire 5 min.
Huilez un plat à four, versez la sauce tomate dans le fond.
Préchauffez le four à 200°C.
Garnissez chaque escargot de farce aux blettes et PST et placez-les dans la sauce en serrant un peu.
La sauce doit bien remonter le long des pâtes, tassez un peu si besoin, pour que les pâtes ne sèchent pas au four. (même si j'aime bien les petits endroits un peu grillés ou croquants)
Parsemez de parmesan râpé et d'un filet d'huile d'olive.
Enfournez pour 15 à 20 min.