samedi 29 juin 2019

Brochettes de poulet tandoori

La saison des barbecues est là et il faut dire que bien souvent, toute notion de diététique disparaît comme par magie devant la farandole des saucisses, côtelettes et autres travers de porc marinés et chips variés ...
Alors, certes, tout cela est très bon. De temps en temps.
Mais on peut tout à fait conjuguer barbecue, plaisir et légèreté ! oui, oui, promis !
Cette recette de poulet a l'avantage de rendre de simples blancs de poulet extrêmement tendres, ce qui n'est pas le cas de ce morceau en temps habituel.
Le secret pour cela, c'est la marinade à base de yaourt. La caséine présente dans le yaourt va contribuer à attendrir la viande grâce à la marinade d'une nuit. Le matin, on n'a plus qu'à mettre la viande en brochettes et à la cuire, et le tour est joué.
Le tandoori, en Inde est le nom donné à un plat de poulet rôti dans un four appelé tandoor, une sorte de grosse amphore en terre cuite qui offre une cuisson très forte et rapide. Il sert à cuire les fameux naans collés sur ses parois et on y glisse de grandes brochettes garnies de viandes ou autres. Le poulet tandoori traditionnel est en général très rouge car on ajoute un colorant, ce qui entre nous est totalement inutile au goût. Vous trouverez un mélange d'épices tandoori (ou une pâte éventuellement) dans les épiceries indiennes ou au rayon cuisine du monde (sous la marque Patak's). Le mélange tandoori n'est en général pas piquant, simplement très parfumé.
Accompagné de salades et crudités comme en Inde, ainsi que d'un raïta au concombre (yaourt salé au concombres et aux herbes) ce plat léger vous fera voyager dans votre jardin cet été.

Allez, hop, la recette !!

Pour 4 personnes
4 blancs de poulet
1 yaourt velouté nature
2 gousses d'ail pressées
2 cuillères à soupe de mélange d'épices tandoori ou une grosse cuillère de pâte de tandoori
sel, poivre
Raïta
2 yaourts natures
15 cm de concombre
1 gousse d'ail
4 brins de persil ou menthe ou les deux
sel, poivre

La veille (ou au moins 5 ou 6 heures)
Mélangez le yaourt, les épices, l'ail pressé, du sel, du poivre dans un saladier.
Découpez les blancs de poulet en gros dés de 2 ou 3 cm de côté. Mélangez la viande à la marinade et transvasez dans une boite hermétique ou un sachet congélation et placez au réfrigérateur une nuit.
Le jour même :
Râpez le concombre et salez-le légèrement, placez dans une passoire et laissez dégorger pendant 15 minutes.
Mélangez l'ail pressé avec le yaourt, le persil ou la menthe ciselés, du sel, du poivre. Pressez fortement le concombre entre vos mains pour en faire sortir le maximum d'eau et mélangez au yaourt. Conservez au frais.
Composez des brochettes avec les cubes de poulet.
Faites chauffer le barbecue ou la plancha et faites cuire les brochettes de poulet sur toutes leurs faces jusqu'à ce qu'elles soient dorées et cuites à coeur (environ 15 minutes). La cuisson peut aussi se faire sur un grill en fonte ou même tout simplement à la poêle.
Servez les brochettes avec des crudités et le raïta.


Bon appétit !




mardi 4 juin 2019

Pâté végétal aux lentilles, graines de tournesol et de fenouil


C'est l'heure de l'apérooooooo !


Aujourd'hui je vous propose une recette inspirée de celle présente dans mon livre "Apéritifs dînatoires avec Thermomix" sorti aux Editions Larousse au mois de mai.
Ce livre vous propose 120 recettes à préparer pour un apéritif dînatoire complet : des petites tartinades en passant par des soupes, des pains variés, des pizzas, des tartes, des scones, des biscuits croquants ou moelleux, des salades, des minis burgers et aussi une dizaine de cocktails, alcoolisés ou non.
De quoi régaler tous vos amis !

Dans ce livre, je propose une recette de pâté végétal à base de lentilles et de noix tout à fait bluffante. Bluffante par la texture, parfaitement similaire à un pâté classique, que par le goût. Même les omnivores les plus convaincus seront séduits, et vous ferez plaisir à vos amis végétariens et/ou vegans. Par-fait pour mettre tout le monde d'accord autour d'un verre !

Partant de cette base, j'ai voulu en faire une autre version. N'ayant pas de noix sous la main, je les ai remplacées par des graines de tournesol qui apportent à peu près la même texture.
Pour leur donner du goût, je les ai faites torréfier à sec à la poêle quelques instants avec des graines de fenouil.
Le résultat est très réussi également, alors je vous le partage ici, et allez voir mon livre pour trouver la version aux noix !

Ce pâté fonctionne aussi très bien pour un sandwich, avec des crudités par exemple, ou en dip avec des crudités pour un snack sain et rassasiant.

Bien sûr, cette recette, à la base réalisée au Thermomix peut se faire dans un mixer classique, cela ne pose aucun problème !


Allez hop ! la recette !

Pour une petite terrine de 300 g environ (6 à 8 portions)

100 g de lentilles vertes sèches
40 g de graines de tournesol
1 c. à soupe de graines de fenouil
1 ou 2 gousses d'ail
3 brins de coriandre effeuillés
2 c. à soupe de levure maltée
1 à 2 c. à soupe d'huile d'olive
1 à 2 c. à soupe d'eau
sel, poivre

Photos Aline Princet, recettes Isabelle Guerre, Editions Larousse
29,90 € 
Rincez les lentilles et faites les cuire dans 3 fois leur volume d'eau jusqu'à ce que toute l'eau soit absorbée et que les lentilles soient tendres soit environ 20 minutes. salez seulement à 5 minutes de la fin de la cuisson.  Laissez refroidir.
Pendant ce temps, faites torréfier les graines de tournesol et de fenouil dans une poêle, sans matière grasse en remuant sans cesse pendant 3 ou 4 minutes. Laissez refroidir également.
Placez les graines, l'ail, les lentilles, la coriandre dans le bol du robot et mixez pour obtenir un mélange assez homogène. ajoutez la levure maltée, l'huile et mixez à nouveau, en raclant les bords régulièrement. Ajoutez de l'eau petit à petit jusqu'à obtenir la consistance voulue : un mélange homogène, pas trop lisse et qui puisse se tartiner.
Rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre
Placez au frais avant de déguster sur des tartines ou avec des crudités.

Au Thermomix, faites cuire les lentilles dans le panier cuisson avec 1000 g d'eau, vitesse 3 à 100° C pendant 25 min, égouttez et laissez refroidir.
Mixez 30 sec vitesse 3 le premier mélange, puis 20 sec vitesse 4 avec le reste des ingrédients, en raclant les bords avec la spatule régulièrement.


lundi 27 mai 2019

Verrine toute légère au skyr et aux framboises façon tiramisù

Oui, je sais, ça fait bien longtemps que je n'ai pas montré mon nez par ici ...

Aujourd'hui, je vous propose une recette de dessert toute légère de dessert de saison : une verrine un peu façon tiramisù au skyr, framboises et biscuits à la cuillère maison.
Le skyr, c'est un yaourt d'origine islandaise très dense et crémeux malgré 0% de matières grasse, car il est très égoutté. Il est vraiment délicieux, pas acide, bien crémeux et onctueux. Il est tellement doux qu'il peut facilement se passer de sucre. La vanille utilisée ici renforce encore sont côté doux.
Et puis les biscuits à la cuillère maison qui sont si facile à faire maison, ce serait dommage de se priver de cette petite gourmandise légère puis elle aussi sans matières grasses. J'ai croisé la recette de ceux là sur le blog Chez Gourmandine et depuis, j'en ai déjà fait deux fois pour accompagner des desserts légers.
Je partage donc ici deux recettes, les biscuits et ma petite verrine. Pour me faire pardonner mon absence ici ça suffit ? ;-) 

allez hop, les recettes !

Pour les biscuits à la cuillère

2 gros oeufs entiers
20 g de maïzena
20 g de farine (de blé, ou de riz si vous souhaitez des biscuits sans gluten, ça marche très bien aussi)
20 g de sucre en poudre (ou 10 g sucre mélangé avec de la stévia pour alléger ou 20 g de xylitol)
Un peu de sucre glace

Préchauffez le four à 180° C.
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs.
Montez les blancs d'oeufs en neige ferme. Commencez à ajouter le sucre quand ils deviennent mousseux et ajoutez le en 3 fois. Les blancs doivent devenir bien fermes et brillants.
Ajoutez alors les deux jaunes doeufs et continuez à battre 15 secondes.
Mélangez la farine et la maïzena dans une passoire et saupoudrez sur les blancs montés. Incorporez avec une spatule, délicatement pour ne pas faire retomber les blancs.
Sur une plaque recouverte de papier cuisson, disposez des petits tas de pâte à l'aide d'une poche à douille ou à la cuillère. Poudrez d'un peu de sucre glace. On peut faire une bonne vingtaine de petits biscuits de 3 ou 4 cm de long. Mais choisissez la taille qui vous convient.
enfournez pour 8 à 10 min jusqu'à ce que les biscuits soient dorés. Laissez refroidir sur une grille.
Les biscuits se conservent quelques jours dans une boite en métal.


Pour les verrines :
Pour 4 personnes

250 de framboises ou de fraises ou de fruits juteux au choix
200 g de skyr
1/2 c. à café de poudre de vanille
4 c. à café de sirop d'agave

Mélangez le skyr avec la vanille.
Dans des petits pots, alternez les couches de yaourt vanillé avec des framboises légèrement écrasées et un ou deux biscuits à la cuillère coupés en morceaux. Versez un peu de sirop d'agave sur le dessus.
Placez au frais jusqu'au moment de déguster. Les verrines se conservent bien 2 jours au réfrigérateur.
Servez avec un ou deux biscuits en plus.

 Pour information, chaque verrine fait 1SP WW et la totalité des biscuits, seulement 5 SP



mercredi 3 avril 2019

Tartinade de haricots rouges au citron et cumin

Aujourd'hui, je vous propose une recette sympa pour l'apéro.
Il s'agit d'une tartinade de haricots rouges, parfumée de citron et de cumin.
Je n'appelle pas ça un houmous parce que en fait, le mot houmous désigne les pois chiches, et le houmous, le vrai, n'est fait qu'avec ... des pois chiches ! Oui je sais, je suis un peu chatouilleuse sur ce genre d'appellation de recettes... Un houmous est un houmous. Un Mont Blanc, c'est marrons/meringue/chantilly, basta et pas d'inclusion d'un autre ingrédient genre cassis, agrumes ou que sais-je... etc... Si les cuisiniers, chefs ou pâtissiers ont envie de revisiter une recette, je n'ai rien contre mais qu'ils se donnent la peine de lui trouver un joli nom ! C'est mon côté "psycho rigide" de la recette, j'avoue...

Bref revenons à nos moutons. Oups, plutôt à nos haricots !
J'aime bien les purées de haricots qu'ils soient blancs, rouges, noirs... Je trouve que le résultat est plus fin en texture, plus doux que celles avec les pois chiches (même si j'adooooore le houmous, ne vous méprenez pas !). La raison je pense est l'épaisseur de la peau, bien plus fine chez les haricots que les pois chiches.

Rien de plus simple ici, il suffit de mixer les ingrédients mais on obtient une petite tartinade parfaite pour l'apéritif, légère et parfumée car sans huile mais épicée juste comme il faut. Il ne reste plus qu'à proposer quelques crudités à servir avec, ou quelques gressins ou toasts à tartiner.
Vous pouvez aussi imaginer cette tartinade comme base d'un sandwich végétarien avec un peu de pain et des crudités finement tranchées ou dans une quesadilla avec un peu de fromage, entre 2 tortillas grillées à la poêle.
Bref, un petite recette très versatile comme j'aime.

Allez hop, la recette !

Pour un bol de tartinade :

1 boite de haricots rouges au naturel égouttés (env 250 g)
5 cl de jus de citron jaune (à doser selon votre goût également, plus ou moins citronné, vous pouvez en rajouter)
1 cuillère à café de cumin en poudre
Sel, poivre
un peu de coriandre fraîche
une petite lichette d'huile d'olive

Placez tous les ingrédients (sauf la coriandre et l'huile d'olive et quelques haricots pour la déco) dans un petit mixer et mixez d'abord par à coups puis plus longuement jusqu'à obtenir une texture homogène de purée fine. Si la texture reste trop épaisse, ajoutez une cuillère à soupe d'eau au mélange et continuez à mixer.
Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi épicer votre tartinade en rajoutant un peu de chili, ou de piment chipotle fumé...
Disposez la tartinade dans un petit bol et décorez avec les haricots réservés, la coriandre ciselée et un petit filet d'huile d'olive