jeudi 27 juin 2013

Petite curiosité provençale ou galères sautées au thym !

Les galères, ce ne sont pas seulement des bateaux pour forçats...
Non non...
Ce sont aussi des crustacés, d'une forme vraiment unique, avec peu de chair à manger mais un goût délicieux !
C'est un petit délice que j'ai plaisir à retrouver quand je vais chez mes parents à Avignon, car je n'en ai jamais vu que sur l'étal du poissonnier des Halles de la place Pie !
On les confond parfois avec les cigales de mer, mais elles sont nettement moins charnues que ces premières.
Ma mère les prépare très simplement, en les coupant en deux dans le sens de la longueur, puis en les faisant sauter à l'huile d'olive avec du thym.
Franchement, il n'y a presque rien à manger là dedans, il faut dépiauter ça en s'en mettant plein les doigts et les babines, mais ça fait vraiment partie de mes petits plaisirs (comme les tellines présentées ici).
J'espère que la vue de cette drôle de bestiole ne vous dissuadera pas d'essayer cette recette si jamais vous croisez des galères lors de vos vacances en Provence parce que c'est bon comme tout ! Vous pouvez aussi imaginer les utiliser pour cuisiner un bouillon de crustacés très parfumé.

Allez hop ! la recette !

Des galères (environ 5 ou 6 par personne)
Huile d'olive
Thym
sel, poivre

Couper les galères en deux à l'aide de gros ciseaux, dans le sens de la longueur.
Faire chauffer l'huile dans une poêle et y déposer les galères, face coupée contre la poêle. Faire cuire quelques minutes en les retournant de temps en temps, soit environ 5 bonnes minutes. Saler, poivrer généreusement.
A déguster avec les doigts, en "croquant" la carapace pour les décortiquer. Armez-vous de patience mais vous ne le regretterez pas ! (et prévoyez aussi des serviettes en papier !)




11 commentaires:

cilou a dit…

tiens je ne connais pas ces petites choses !

Isabelle a dit…

c'est à essayer, Cilou ! en plus toi, tu peux les trouver aux Halles d'Avignon chez mon fournisseur ! ;-)

Anonyme a dit…

galères,ou fausses cigales de mer,effectivement c'est excellent,moi je les fais sautées à l'ail et au persil,peut de chair mais un gout très parfumé,par contre
attention aux petites épines il y en as sur la carapace

chloe. hosteins a dit…

Hey, je voulais vous demander en quelle saison on pourrai pêcher les galères ?
Vous pouvez me répondre assez vite parce-que c'est assez important merci bonne soirée.

Isabelle a dit…

Bonsoir,
Je ne suis pas très sûre de la période de pêche mais il me semble qu'on les trouve au printemps surtout... Je les ai toujours achetées chez le poissonnier ��

chloe. hosteins a dit…

Merci beaucoup pour ce renseignements bonne soirée

Jean-Marie Cottain a dit…

Il y en a en ce moment à 12 euros le kilo à auchan. Bon app !

Granier mariejose a dit…

Bonjour. Il faut avec des ciseaux couper les bords tout le long de la "bête " je les prépare avec 1 sauce presque américaine ,dirais je..bien sur elles sont vite cuites les enlever de la sauce pour suivre la réduction de la sauce ,les rajouter à la fin. Et je fais 1 peu de riz à côté .c'est excellent.bonne degustation

abi kerr a dit…

Bonjour, j'adore les galères, j'en ai acheté aujourd'hui chez mon poissonnier, pour une fois qu'il en avait :-D Et à 7€95 le kilo, je ne pouvais pas y résister ... Du coup je voulais voir un peu les recettes car en général je les fais à la plancha, mais vu le temps, c'est pas terrible ! Je les fais pareil que vous, ail et persil, mais je souhaiterais vous remercier car je "galère" (haha) à chaque fois pour les manger, et je n'avais jamais pensé à les couper en deux avant de les cuire !! Alors MERCI BEAUCOUP ! Bonne continuation ...

Isabelle a dit…

Abi Ker,
je suis ravie d'avoir pu vous transmettre ce petit "truc" ! et bonne dégustation alors ! Pour information, vous êtes dans quelle région pour en avoir trouvé ? ça peut intéresser des personnes peut être ? Bonne soirée !

Anonyme a dit…

Je viens tout juste d'en acheter d'un pêcheur au Port de Port Vendres et je suis bien contente de lire tous vos commentaires pour les recettes et la façon de les couper sur la longueur, j'ai bien hâte de les déguster.
C'est la première fois que je découvre ces petits crustacés.
Nicole de Montréal