vendredi 5 novembre 2010

Soupe de potiron, crème au bleu d'Auvergne et un grand moment de solitude...

L'autre soir, j'étais invitée chez une amie qui, revenant de voyage, n'avait pas vraiment le temps de cuisiner, mais furieusement envie de voir ses amis, et elle a donc demandé aux convives d'amener chacun quelque chose à manger. Et nous voilà autour d'un "hot pot" avec les spécialités de chacun.
J'ai proposé d'amener une bonne soupe de potiron, parce que c'est la saison, et parce que c'est bon !
Mais j'avais aussi envie d'y ajouter une petite touche personnelle. J'ai donc pensé à une crème au bleu d'Auvergne, fromage qui se marie parfaitement bien aux courges diverses, ou bien au céleri rave ou encore au chou fleur.
Comme j'ai voulu faire ma maligne, j'ai pensé présenter la crème en rosaces, et donc je l'ai mise en siphon. Et là, j'ai vécu un grand moment de solitude, et une énorme crise de fou rire général autour de la table, parce que cette satanée crème, trop épaisse, refusait obstinément de sortir joliment du siphon, à grand renfort de "prfffttt" de "pshiiittts" et de crachottis pas du tout élégants... Bref, du point de vue visuel, pas une réussite, seul le dernier bol étant à peu près photogénique... mais heureusement pour mon honneur, c'était bon !
La leçon, c'est qu'il  faut éviter le siphon pour plutôt servir votre crème à la cuillère ou éventuellement à la poche à douille mais surtout ne pas vous priver de la recette parce que l'accord était réussi !

Pour 6 personnes,
Pour la soupe :
1,5 kg de potiron (soit environ 1,2 kg une fois épluché) ou de courge butternut, ou de potimarron...
1 gros oignon
Une 1/2 cuillère à café de quatre épices
Un bouillon cube
20 g de beurre
Sel, poivre
Pour la crème :
100 g de bleu d'Auvergne (ou de roquefort si vous voulez un goût plus prononcé)
20 cl de crème liquide
poivre du moulin

Éplucher et détailler le potiron en cubes, émincer l'oignon.
Dans une cocotte, faire fondre le beurre et ajouter les cubes de légumes. Faire revenir pendant 5 minutes environ. Ajouter le quatre épices, saler, poivrer et ajouter le bouillon cube et de l'eau presque à hauteur des légumes (pas trop, pour conserver les parfums du potiron qui est un légume déjà assez aqueux).
Laisser mijoter pendant environ une demie heure, jusqu'à ce que le potiron soit bien tendre. Mixer finement la soupe pour obtenir un velouté.

Dans un bol étroit à bords hauts, mixer à l'aide d'un mixer plongeant, la crème et le fromage détaillé en morceaux, poivrer généreusement. Réserver au frais.
Pour servir, verser la soupe brûlante dans les bols et ajouter une belle cuillère à soupe (ou plus...) de crème au bleu bien froide.
Mhmm, c'était bon...

2 commentaires:

Laurent a dit…

Ah les siphons siphonés... Je connais çà... J'ai même réussi à me brûler (un peu) avec le restant de gaz d'une cartouche... Quand je dis que ce truc est dangereux !

Les Astucieuses a dit…

Le siphon c'est souvent périlleux. Mais le principal c'est que la soupe soit bonne !