jeudi 10 juin 2010

salade de courgettes aux gnocchis

Comme promis, je vous communique LA recette, celle dont mes neveux sont fans (et d'autres aussi, ceux qui y ont gouté ! Sans me vanter...) J'espère qu'ils ne m'en voudront pas de la divulguer à la foule en liesse !
En plus, c'est le début de la saison des courgettes (la vraie saison, je sais qu'on en trouve tout le temps maintenant mais il est bon de se rappeler que c'est un légume d'été !) A choisir pas trop grosses pour éviter les graines du centre, pas terribles, et françaises, si possible.
Elle est le résultat d'une expérimentation il y a quelques temps, et depuis, je la fais, la refais, sans me lasser. Elle est très rapide à faire, c'est délicieux et ça plait à tous, même ceux qui n'adorent pas les courgettes ou les gnocchis en temps normal. J'ai essayé d'autres variantes, avec des poivrons, des aubergines, d'autres herbes comme le basilic, ... mais je reviens toujours à la version originale car c'est celle que je trouve la meilleure !
Allez, hop, la recette :
pour deux personnes en plat principal, ou 4-5 personnes en accompagnement.
Deux belles courgettes (vertes, jaunes comme sur la photo, c'est comme vous voulez...)
Une barquette de gnocchis frais
un oignon (ou quelques oignons de printemps)
un bouquet de coriandre
Huile d'olive
Vinaigre balsamique
Sel, poivre
Émincer les oignons, couper les courgettes en dés et faire sauter le tout avec un peu d'huile d'olive dans un wok, à feu assez vif jusqu'à ce que les légumes soient juste tendres. Saler, poivrer. Parallèlement, faire chauffer une grande casserole d'eau salée. Quand les courgettes sont tendres, verser les gnocchis dans l'eau bouillante et les prélever avec une écumoire dès qu'ils remontent à la surface soit environ une minute. Les déposer dans les courgettes et mélanger. Couper le feu sous le wok et assaisonner d'un peu d'huile d'olive en plus, de vinaigre balsamique (env une cuillère à soupe, au goût), sel, poivre et la coriandre ciselée.
Servir tiède (c'est vraiment le meilleur) ou froid.
Régalez vous !

Aucun commentaire: