vendredi 22 juillet 2011

Crespeou ou gâteau d'omelettes provençal

Mes billets semblent un peu orientés cet "été" (peut-on parler d'été en ce mois de juillet calamiteux ?)...
Je parle de tian de légumes provençal, d'abricots... Le goût de chez moi ! Peut être est-ce parce que cet été sera le premier où je ne passerais pas mes vacances dans ma Provence chérie ? Je m'envole cet année vers la Belle Province ! Changement de longitude... changement d'air... revoir des amis très chers, partis s'installer si loin! Je ferais le plein de nouvelles saveurs au Canada, je me noierais dans le sirop d'érable, je goûterais (peut être !) la fameuse poutine... ça va me changer !
Mais quand même, ma région reste dans mon coeur, et aussi dans mon assiette ces jours-ci avec quelques classiques comme le tian, ou comme aujourd'hui le crespeou.
Le crespeou, ce sont des omelettes à divers parfums, empilées les unes sur les autres et que l'on découpe comme un gâteau. On le déguste l'été, bien froid avec un coulis de tomates ou une sauce au fromage blanc (du fjord chez moi, avec du basilic), avec une petite salade, c'est un régal !
La réalisation est un peu longue, mais le jeu en vaut la chandelle, et en plus, on peut tout à fait le préparer la veille pour le lendemain. C'est aussi un plat idéal pour un pique nique (si si, un jour, il va refaire beau, c'est promis, on pourra retourner faire des pique niques !)
Plein de parfums se prêtent à ces omelettes : la tapenade, le caviar de tomates séchées ou une fondue de tomate, les épinards, les verts de blettes, les oignons, les poivrons... ou encore nature !

Allez hop, la recette !
pour un gâteau d'omelettes (pour 4 ou 5 personnes en plat principal, ou plus pour un déjeuner sur l'herbe)

14 oeufs
deux tomates
deux belles poignées d'épinards
un oignon
un poivron rouge
sel, poivre, huile d'olive

Épépiner et découper en dés les tomates et les faire cuire doucement à la poêle jusqu'à l'obtention d'une concassée que vous ferez "sécher" pour qu'il y n'y ai plus de jus.
Faire tomber les épinards à la poêle et les presser pour  bien extraire l'eau. Les hacher grossièrement.
Couper le poivron en dés et les faire sauter à la poêle également, pour qu'ils soient tendres.
Émincer l'oignon et le faire fondre à la poêle.
Battre les oeufs en omelette, saler, poivrer.
Mettre chaque légume dans un bol et répartir les oeufs battus. On peut également en garder pour faire une ou deux omelettes natures.
Faire cuire des omelettes assez fines, sur une seule face en les gardant légèrement baveuses dessus et les glisser les unes sur les autres dans un moule à manqué du même diamètre que la poêle. Inutile d'huiler le moule, l'huile des omelettes suffira. Faire autant d'omelettes que vous le permettent les ingrédients tout en alternant les ingrédients pour créer de jolies rayures de couleurs.
Quand la cuisson des omelettes est terminée, glisser le moule dans le four préchauffé pour une quinzaine de minutes. Cette cuisson va permettre aux oeufs de finir de cuire et "souder" les différentes couches du gâteau.
Laisser refroidir et démouler sur une assiette.
Servir froid avec une salade et une concassée de tomates ou une sauce au fjord, basilic, sel et poivre.

2 commentaires:

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

Un gâteau ? Tout de suite mes oreilles reconnaissent le mot...

Isabelle a dit…

Quel gourmand ce Poulet quand même ! ...